Review 179: Aborted – La Grande Mascarade

Aborted, groupe phare de la scène Brutal Death mondiale, revient avec La Grande Mascarade.

Un court EP pour le groupe menés par Sven de Caluwé (chant, Bent Sea, Oracles, ex-System Divide) et sa bande, composée à ce jour de Ken Bedene (batterie, Aerith, Oracles, Fallon, ex-System Divide, ex-Abigail Williams), Ian Jekelis (guitare, ex-Abigail Williams, ex-Abysmal Dawn), Stefano Franceschini (basse, Hideous Divinity) et du petit nouveau Harrison Patuto (guitare, Dissonance in Design, ex-Vale of Pnath) qui n’a cependant pas participé à la composition de l’EP, illustré par Mitchell Nolte (Abyssic, Judicator). 

Trois titres enregistrés au Kohlekeller Studio, et c’est Gloom and the Art of Tribulation qui démarre par un sample inquiétant. Rapidement, la brutalité et la technicité du groupe frappent un grand coup. Sous les hurlements du vocaliste, la rythmique fait rage avec lourdeur. Les leads perçants et dissonants s’ajoutent au mélange, développant encore un peu plus la violence, et après cet ouragan de fureur c’est Serpent of Depravity qui prend la suite. On retrouve un blast effréné et un mix impeccable qui permet à chaque musicien de s’y retrouver dans le son du groupe. Le duo de guitares permet également d’accompagner la rythmique avec des harmoniques avant de nous laisser sur Funereal Malediction, le dernier morceau. Plus axé sur les nuances entre guitares et basse, le titre permet encore une fois de prouver qu’on peut lier technicité et violence pure avec brio. La rythmique semble se calmer sur la fin, mais c’est en fait un break pachydermique qui nous achève.

Aborted n’a jamais déçu, et ce ne sera encore une fois pas le cas pour La Grande Mascarade. Trois morceaux, c’est court, mais ça permet de nous faire patienter en attendant le prochain album. Mon conseil ? Jetez-vous dessus.

90/100

English version?

One thought on “Review 179: Aborted – La Grande Mascarade

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.