Review 199 : Acedia Mundi – Selfhatred.Addiction

Nouvelle dose de noirceur signée Acedia Mundi avec Selfhatred.Addiction.

Créé en 2013 par V. (guitare/chant, ex-Creeping Fear), le projet s’axe sur du Black Metal et sort un premier album studio en 2017. Aujourd’hui taillé pour le live et complété par W. (basse, Etxegiña, ex-Atavisma, ex-Gargantua), A. (batterie, Ronces, Filthcult, Nidstang), T. (guitare, Epectase, Oes Galliath, Filthcult, Etxegiña) et Antoine (guitare, Sanctuary), le groupe nous lance son EP en pleine face avec l’aide de Musiko Eye.

Sonorités dissonantes, hurlements rocailleux, accélérations folles et haine pure figurent au programme de ces quatre morceaux. Mais loin d’aligner bêtement des riffs basiques aux sonorités Black Metal, le combo offre quelques passages plus lourds à l’image de Nemo Me Impune Lacessit (I Will Kill You), un titre dérangeant et oppressant, mais qui se révèle finalement très accrocheur. Le groupe revisite également 666 (Hohelied Der Wiedererweckung) du groupe allemand Kathrasis, en gardant cet esprit Old School et nihiliste qui sied aux deux formations, puis nous lance Dic(k)hter. Un premier riff, interrompu par une voix samplée, puis le son revient. Crasseux et martial, le morceau pioche autant dans des sonorités old school que dans un son lourd et un groove intéressant. Dernier morceau, c’est la fameuse I Wanna Be Your Dog de The Stooges que le groupe revisite à la sauce Black’n’Roll. La rencontre des deux univers est étrange mais clairement pas inintéressante, et on se surprend à adhérer très rapidement à ce mélange un peu fou qui colle avec l’énergie du groupe.

Acedia Mundi a fait du chemin depuis leur première production, et Selfhatred.Addiction en témoigne. Exprimant chaque facette de la personnalité du groupe, de la plus conventionnelle à la plus barrée, les musiciens ne se fixent pas de barrières, et le passage au live est également une réussite.

85/100

English Version?

One thought on “Review 199 : Acedia Mundi – Selfhatred.Addiction

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.