Review 315 : Scordatura – Mass Failure

C’est en 2005 que se forme cet incroyable groupe de Brutal Death metal, tout droit sorti de Glasgow en Ecosse, Scordatura.

Ce quatuor incluant Daryl Boyce (chant), Owen McKendrick (guitares), Derek Wright (basse) et Tam Moran (batterie) nous offre pour la troisième fois, un album digne de ce nom.

Et on commence par Disease of Mind pour nous mettre dans le bain, un morceau énergique se terminant par du gras, puis on s’imprègne de plus en plus dans leur univers avec Skin Trophy et Nothing But Dust, titres aussi rapide qu’efficace. Contorted Existence marque un changement de rythme soudain pour revenir plus rapidement sur World Devoured, morceau tout autant audacieux que The Flesh That Hates. Mass Failure nous offre la rapidité que nous apprécions tant ainsi qu’une agréable technicité. On conclue avec Immense Atrocity suivies de près par Collapse of Humanity, deux compositions aux changements de rythme construits, du lourd, du gras, tout ce qu’on aime !

Avec cet album varié et entraînant, Scordatura nous donne une nouvelle fois un album de Death comme on les aime. Avec ses neuf titres, aussi diversifiés les un que les autres, des riffs aguicheurs jusqu’aux sons de basse enivrants, ces morceaux vous ferons entrer dans l’univers du Brutal Death. Chant perçant, batterie séductrice, voilà l’album bien gras que vous attendiez pour cette fin d’été.

95/100

Ecrit par Grindcoeur

English version?

One thought on “Review 315 : Scordatura – Mass Failure

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.