Review 325 : Cenobite – Dark Dimension

Amateurs d’horreur, Cenobite est là pour vous servir.

Ce groupe d’Old School Death Metal tout droit sortie de Russie nous offre son premier album intitulé Dark Dimension composé de 11 titres. C’est Kostek Dolgano (guitare/chant, leader du groupe, accompagné par des membres de Chamber of Torture, Internal Damage ainsi que Neva, qui nous apportent un album tout droit créé avec l’inspiration du fameux Hellraiser de Clive Barker et parle du manuscrit de Leviathan, donc vous l’aurez compris, ce groupe porte bien son nom.

On commence par Lord of the Labyrinth, pour nous mettre dans l’ambiance avec cette introduction aux riffs et rythme old-school, les passages du film vont vous mettre directement dans un bain de sang et de torture… Et c’est parti avec Leviathan rapide mais pas trop, on apprécie cette voix lourde rappelant bien notre Death Old School adoré, on passe ensuite à The Void is Cold, son beaucoup plus lent mais très plaisant. On enchaîne avec un changement de rythme, ils optent pour la rapidité avec Martyrdom et Pain, Torture, Tears (et si vous avez pas retenu le nom de la chanson… vous êtes vraiment nuls). On se ralentit de nouveau avec Plague Dominion suivi de près par Through Horizon qui donne un changement de rythme soudain bien que très agréable pour enchaîner avec Slaughter, un son tout aussi efficace. Mais attention, place au calme avec Harvest, non je rigole. Brutal, gras, enivrant, tout ce qu’on aime quoi. Et on finit cet album en beauté avec les titres More Kills et You Must Die, qui nous donnent une forte envie d’écouter cet album encore et encore.

Si vous aimez l’horreur, le sang et la torture, Dark Dimension est fait pour vous ! Cenobite nous envoie un somptueux Death Old School avec cet album riche, intense et gore. Avec ses variations de rythme et cette voix grasse on ne peut qu’en redemander!

80/100

Ecrit par Grindcoeur

English version?

One thought on “Review 325 : Cenobite – Dark Dimension

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.