Review 333 : Requiem’s Sathana – Requiem’s Sathana

A nouveau, les ténèbres s’écartent pour nous offrir le premier EP de Requiem’s Sathana.

Sobrement intitulé Requiem’s Sathana, il conjugue les efforts de Rex Inferii (guitare, Bloodwork, DyingBreed, ex-Empire of Darkness), Rex Gutture (chant, Bloodwork, ex-Empire of Darkness) et Rex Mendax (basse, ex-Empire of Darkness) ainsi que la batterie de Daniel Vilanova.

Une voix d’enfant nous accueille avec Legion. Si vous pensez avoir affaire à un titre doux, détrompez-vous, car la noirceur resurgit bien vite, à commencer par ces riffs malsains et ces hurlements possédés. On se retrouve assaillis de toute part par un son agressif, perçant et surtout empli de mélancolie. Mais le morceau est long, et permet au groupe de tisser son univers grâce à des leads perçants, tout comme sur la dissonante Perfect Silence. Plus lent, mais également plus lourd, le titre nous projette au centre d’un ouragan de ténèbres, qui ne se dissiperont pas. Côté chant, les hurlements sont plus caverneux, mais collent toujours avec ces riffs tranchants. Le break macabre nous apporte une sombre quiétude avant de nous offrir un final épique.
La virulente Now It’s War est la suivante, et permet au groupe de conjuguer rythmique martiale avec passages dissonants, tout en proposant des tonalités lourdes. Le vocaliste ne s’en prive pas, et bien que la mélancolie ne règne sur certaines parties. La tristesse est également l’élément principal de Mordgier, un titre qui pioche parfois dans un Black/Thrash aiguisé pour agrémenter sa puissance. Les leads peuvent témoigner de ces influences, tout comme les parties plus techniques. Requiem’s Sathana, le dernier morceau, renoue avec ces sonorités mystiques et sombres. A nouveau, la guitare lead est prise de folie, contrastant avec le mur de son de la rythmique, mais reliant les deux parties de la personnalité du groupe.

Requiem’s Sathana s’approprie littéralement le Black Metal. Reqiuem’s Sathana n’est pas un énième album du style, il apporte des éléments nouveaux et intéressants à la scène, et il devrait être écouté par le plus grand nombre.

90/100

English version?

One thought on “Review 333 : Requiem’s Sathana – Requiem’s Sathana

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.