Review 360 : The Damnnation – Parasite

The Damnnation vient Thrasher chez nous.

Créé en 2019 par Renata Petrelli (guitare/chant, ex-Sinaya, ex-HellArise), le groupe réunit un premier line-up et compose son premier EP. C’est accompagné de Leonora Mölka (batterie/choeurs, Brunno Mariante – Heal or Kill, Vindicta) et de Aline Dutchi (basse, Haze, ex-Sinaya), que le trio nous présente Parasite

Entre Thrash Old School, message fort et influences allant du Heavy Metal traditionnel à des sonorités plus modernes, les trois dames sont déterminées à nous faire mosher. Quatre titres qui piochent dans la rage, des riffs solides truffés d’harmoniques perçantes encadrés par une batterie efficace, des choeurs qui renforcent cet esprit de cohésion mais également des parties très entraînantes, voici la recette de The Damnnation. Si World’s Curse et Apocalypse nous avaient déjà donné un avant-goût de ce son qui oscille entre modernité et compositions à l’ancienne, on découvre Parasite et Unholy Soldiers, dont le message est aussi puissant et le son tout aussi remuant. Les quelques leads donnent un goût de sang et de revanche, alors que les cris de la frontwoman n’attendent que de résonner dans nos hauts-parleurs.

Pour un premier EP, The Damnnation s’en sort très bien. Entre la rage vindicative du Thrash Metal et des influences Heavy Metal bien senties, Parasite saura convaincre les amateurs du son d’antan.

80/100

English version?

One thought on “Review 360 : The Damnnation – Parasite

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.