Review 368 : Bergrisar – Bergrisar

Si la rage n’a pas de frontières, celle de Bergrisar n’a pas de limites.

Créé en Chine en 2019 par des vétérans de la scène Metal Extreme locale, dont d’ex membres de The Dark Prison Massacre, le groupe nous offre Bergaisar, son premier album, chez Pest Production

Si leur nom est inspiré de la mythologie nordique, c’est entre un pur Black/Death et des influences aussi malsaines que brutales que le groupe opère. Première impression, le son est très lourd, très gras, mais aussi très sombre et parsemé de tonalités épiques, de riffs perçants et de hurlements massifs. La touche asiatique est perceptible, et c’est Prologue qui nous amènera la première claque. Loin d’être une introduction rapide, le titre nous présente cet univers froid et violent, avec une pointe de mélancolie.
Entre la rythmique écrasante et entrainante, les sonorités motivantes qui piochent dans la noirceur et les influences héroïques, Befall nous donne envie de headbanguer, Oppression nous matraque en permanence et Revolt nous pousse à prendre part à cette bataille imaginaire, menée par les musiciens. L’assaut continue avec la virulente War, un titre qui me semble bien assez équivoque pour expliquer la violence dont il fait preuve, puis c’est la sombre et lancinante Death qui prend la suite. L’ambiance est différente, mais elle changera également pour la dissonante Bury, un titre à la fois oppressant et rapide, dont la rythmique nous agresse en permanence avant le titre final. Sobrement intitulé Finale, il mélange cette atmosphère martiale, ces pointes de violence et les parties dissonantes pour nous offrir le headbang final que l’on attendait tous.

Même si on sait les musiciens expérimentés, ce premier album de Bergrisar est une réussite ! Bergaisar est un album qui prend le meilleur des deux styles pour déployer une force de frappe impressionnante.

90/100

English version?

One thought on “Review 368 : Bergrisar – Bergrisar

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.