Review 377 : Begräbnis – Izanaena

A nouveau le Japon m’a surpris avec ce premier album de Begräbnis.

Créé en 2009 sous le nom de C’est la Guerre, le groupe change de nom en 2011 après une démo. Si Kyosuke Tanaka (guitare) et Takashi Harima (guitare/chant) sont présents depuis les débuts, Fumika Souzawa (chant) est arrivée peu après ce changement de nom. Après deux démos et trois splits, voici Izanaena.

Après quelques secondes d’écoute, il est aisé de comprendre que le trio officie dans un Funeral Doom Old School. Inverted Cross, le premier titre, nous le confirme rapidement avec ce mix Old School pesant et malsain. Le titre est lent mais entêtant, les paroles sont incompréhensibles mais collent parfaitement à cette avalanche sonore qui nous écrase méticuleusement. Quelques leads plus doux sortent de l’épaisse rythmique, tout comme la sombre et mystique Haniwari. Le titre est littéralement hypnotique, et on ne sent pas que dix minutes nous piétinent. Les frappes sont extrêmement lentes, et les hurlements se marient parfaitement aux leads épiques, procurant un contraste intéressant.
L’introduction de Mortuary Cannibalism nous angoisse dès les premières secondes, puis c’est cette écrasante rythmique qui nous tombe dessus. Une rythmique lourde, macabre et puissante, agrémentée de quelques harmoniques tout aussi inquiétantes, et d’un chant de banshee. Et ce lead cinglant… il semble si doux, et pourtant il est si malsain. Nijigahara, le dernier titre, débute lentement. On sent que ce son clair n’est pas calme pour rien, et quelques grognements nous le confirment. Quelques ambiances viennent enrichir cette rythmique simple mais entêtante, sur laquelle les hurlements se placent à merveille. A nouveau le son clair vient briser les riffs, mais ils reviennent après un moment de mélancolie et de douceur. 

Je le dis depuis des années, la scène japonaise est surprenante, et Begräbnis n’est pas une exception. Izanaena est un album prenant et lourd, qui joue sur des sonorités Old School assez peu accessibles aux novices, mais qui ravira les amateurs.

80/100

English version?

One thought on “Review 377 : Begräbnis – Izanaena

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.