Review 397 : Cyado – Mhä’s Dogmas Part II : Samsara

L’histoire de Cyado continue.

Créé en 2015 en France, le groupe composé de Nicolas Pons (chant), Gautier Lavastrou (guitare) et Loïc Mouton (guitare) sort un premier album en 2018, débutant ainsi une saga. En 2020, c’est Mhä’s Dogmas Part II : Samsara, le deuxième épisode de cette saga, qui sort. 

Le groupe accompagne son Psy Death Metal d’une nouvelle pour appuyer sa musique. Le son est très moderne, piochant dans le Djent, le Metalcore et le Death Metal, mais également dans des sonorités Electro et Indus. La violence rencontre des sonorités entraînantes ou plus ambiantes comme en témoigne Liquid Mind, mais également des riffs plus techniques comme sur Lichen. L’ambiance est pesante mais on se laisse facilement capturer par ce mélange sonore vif, qui laisse parfois place à des passages très axés sur l’Electro, comme Drop of Inertia ou Mutation, mais la rage revient rapidement. Les riffs sont rapides, bien construits à l’image de Decoherence. Les hurlements du vocaliste passent d’un scream viscéral à des cris gras et lourds, comme sur Nebula, qui révèle une puissance écrasante. Causality Convergence, le dernier morceau, referme en beauté ce chapitre avec un condensé de tout ce qui fait l’identité du groupe, que ce soit en terme de rythmique, d’effets cybernétiques ou de violence pure.

Cyado nous confirme qu’ils possèdent à la fois la motivation et les capacités nécessaires pour frapper. Mhä’s Dogmas Part II : Samsara continue de repousser les limites du mélange musical que le groupe développe avec des compositions intéressantes et très efficaces.

80/100

English version?

One thought on “Review 397 : Cyado – Mhä’s Dogmas Part II : Samsara

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.