Review 441 : Ellende – Triebe

La noirceur d’Ellende est prête à frapper à nouveau.

Projet solo du musicien L.G. (tous instruments/chant, Svarta, ex-Aphotic Excess), c’est Triebe, son nouvel EP, qu’il nous dévoile. En live, le groupe est composé de L.G. au chant, P. F. (Nekrodeus, Norikum) à la batterie, D.B. (Roadking) et L.B. (Norikum) aux guitares, ainsi que S.L. (Nekrodeus) à la basse.

Trois titres illustrés et composés par la main et l’esprit torturé de L.G., avec Triebe II qui ouvre le bal. Une douce introduction mélancolique, rapidement rejointe par des riffs noirs et pesants, qui témoignent d’une intense souffrance, que nous conte le vocaliste. Ce chant si brut, terrifiant et si puissant qui accompagne la vague de mal-être s’interrompt pour faire place à un break plus calme avant de faire à nouveau surface. On retrouve des mots hurlés emplis de sens sur des riffs à la fois entêtants et aériens, qui nous font entrer dans cette valse macabre nommée Weltennacht. Les ténèbres nous entourent et dissimulent les pointes d’agressivité qui succèdent aux passages plus doux mais tout aussi sombres. Un peu de son clair et quelques orchestrations créent une ambiance étouffante, qui nous mène à un sample étrange avant que la rythmique ne revienne à l’assaut. Zwischen Sommer und Herbst, le dernier titre, démarre avec une introduction réconfortante, puis ce sont quelques mots du poète allemand Hermann Hesse que le vocaliste nous hurle avec élégance, enchaînant sur ses propres mots, tout aussi douloureux et perçants. Le morceau est très calme mais lancinant, puis la rage saisit l’instrumentale, qui finira par s’apaiser ensuite, tout en restant dans la noirceur la plus pure. Le cri final nous glace le sang, puis le son s’arrête.

Ellende propose régulièrement des compositions de qualité, et Triebe n’y fait pas exception. Cet EP nous permet de patienter pour le prochain album avec une douce et entêtante noirceur, accompagnée de ce chant unique et prenant, proposant une expérience fascinante pour quiconque ose la tenter.

90/100

English version?

One thought on “Review 441 : Ellende – Triebe

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.