Review 504 : Einherjer – North Star

Einherjer revient conquérir le monde.

Créé en 1993 par Ulvar (batterie/claviers, Battered, ex-Beelzebub) et Grimar (basse/chant, anciennement guitare, Battered, ex-Beelzebub), le groupe subit quelques changements de line-up, et même une pause de 2004 à 2008. Aujourd’hui, Ole Sønstabø (Fear Theories) et Tom Enge ont pris les guitares pour North Star, le huitième album du groupe.

L’album commence avec The Blood and the Iron, un titre très efficace qui propose des harmoniques tranchantes, un chant brut et une rythmique plutôt motivante. Les leads nous apportent ces sonorités épiques, pendant que les chœurs renforcent cet aspect de cohésion entre les membres du groupe, alors que Stars ajoute des sonorités plutôt planantes dans ces riffs solides. Le clavier et les guitares se relaient pendant que la section rythmique tient la base du morceau, renforcé par ces cris rauques. A nouveau, le titre est entraînant, tout comme West Coast Groove, un titre aux influences Heavy Metal très marquées. Les riffs sont presque joyeux, comptant sur la basse pour apporter ces mélodies nordiques dansantes, puis la longue Ascension nous emmène avec les musiciens dans ces conquêtes brutales et épiques. Le groupe développe son univers entre des harmoniques glaciales et piquantes, une base prenante et des leads maîtrisés, ce qui nous projette sans mal au cœur de la bataille.
La courte Higher Fire nous donne à nouveau de quoi secouer notre tête en rythme avec ces riffs assez simples, mais aux saccades efficaces et aux leads mélodieux perçants. Le chant est toujours accompagné de ces quelques chœurs, puis les harmoniques tranchantes reviennent pour Echoes in Blood. Le morceau s’enveloppe rapidement de cette aura sombre et mystique, qui prend vie à la fois dans les leads aériens, mais aussi dans cette rythmique assez massive, pendant que le vocaliste nous conte son histoire. Listen to the Graves reste dans des tonalités mystérieuses et pourtant accrocheuses. Le titre a de quoi lancer la foule dans une salle bondée ou dans l’un des nombreux festivals où le groupe sera invité à jouer, tout en nous offrant des leads planants. Chasing the Serpent, le dernier morceau, est plus martial et plus brut que les morceaux précédents, nous offrant une parfaite bande-son pour cette traque aux influences Heavy épiques et sombres.

Considéré comme l’un des pionniers du Viking Metal, Einherjer n’a pas changé sa recette ! North Star est parfois épique, parfois sombre, parfois plus vif et tranchant, mais le son Old School du groupe est toujours aussi accrocheur !

85/100

English version?

One thought on “Review 504 : Einherjer – North Star

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.