Review 404 : Within Nostalgia – Void & Decay

Vous ais-je déjà parlé de la qualité de la scène Metal Canadienne ? Car Within Nostalgia en fait partie.

Créé en 2013, le groupe composé d’Alyssa Broere (guitare/basse/chant, ex-Astral Witch) et Kye Bell (guitare/basse, NoDevilLivedOn…) nous offre Void & Decay, leur deuxième album.

Le groupe évolue entre Post-Black, Doom/Death et Gothic Metal, ce qui nous laisse une base très douce et mélancolique, mais également des harmoniques dissonantes et planantes, ainsi qu’un chant clair ou saturé, comme City of Nameless Faces nous le propose. Le titre joue entre cette douceur et cette oppression, tout en offrant des parties entêtantes, alors que Beneath Unworthy Presence se focalise sur des tonalités entraînantes. Pourtant, le morceau est agressif, alternant les parties vocales. Et c’est cette diversité qui fait la force du groupe, tout comme sur Blacklight. Le morceau pioche dans le Prog, le Black et le Gothique pour étoffer son univers, avec un chant clair surprenant, des choeurs effacées, mais surtout un son éthéré. Higher Than My Fears repart dans la mélancolie pure pour une rythmique sombre et une ambiance dérangeante. Le chant clair se fait un peu trop présent, mais il offre cette dualité entêtante. Desideratum, le dernier morceau, nous présente la face la plus sombre du groupe, avec cette saturation attrayante et sale qui fait également partie de la personnalité du duo.

Within Nostalgia nous offre une nouvelle part de noirceur. La mélancolie de Void & Decay pourra atteindre votre âme, où elle plantera sa graine qui ne demande qu’à éclore.

75/100

English version?

One thought on “Review 404 : Within Nostalgia – Void & Decay

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.