Review 464 : Breakhead – Allegiance to Materiality

Breakhead revient distribuer les mandales.

Créé en 2013 dans le Nord de la France, le groupe est composé de Loïc au chant, Fabien à la basse, Sylvain et Guillaume aux guitares et Sylvain à la batterie. 2021 est l’année de la sortie de Allegiance to Materiality, leur deuxième album.

Grâce à leur mélange de Death Metal, Groove Metal et Deathcore, le groupe entend bien nous faire bouger ! Après une introduction moderne et inquiétante, Passengers nous entraîne immédiatement dans la fosse. Bassdrops, riffs massifs et hurlements violents, le groupe est en forme ! Le son nous pousse au headbang ou au mosh, tout comme la dissonance malsaine de Tale Of A Braindead et ses leads perçants. La rythmique est clairement taillée pour la scène, entre ces influences Slam Death et des riffs entêtants, puis c’est la puissante et mélodique The Path To Oblivion qui frappe. Les harmoniques du morceau laissent place à des passages plus rapides et à des riffs simples mais efficaces.
On continue avec Reborn, le titre parfait pour lancer un wall of death ou se démonter les cervicales en frappant son voisin, puis avec Identity, un titre dont l’introduction nous permet de souffler un peu avant de headbanguer sur ces riffs de cette sombre instrumentale. Sans plus attendre, A World Of Shame relance les mouvements de foule avec une rythmique lourde et pleine de rage, tout comme sur I Push You Die, qui est pour moi le titre le plus entrainant de cet album. Le groupe est loin de fatiguer avec Blackout, un titre à la rythmique assez basique, mais qui figure également parmis les titres plus groovy et motivants, mais aussi la tranchante Primal Instinct. L’album prend fin avec Dystopia et ses entêtantes parties de double tapping dissonant, qui donne un surplus d’agressivité au titre avant de repartir sur cette rythmique complexe et ces hurlements intenses.

L’orientation musicale de Breakhead s’est faite dans la violence. Allegiance to Materiality est un album taillé pour la scène, et il ne fait aucun doute que ce mélange de Deathcore, Groove et Death Metal fera des ravages dans la fosse !

85/100

English version?

One thought on “Review 464 : Breakhead – Allegiance to Materiality

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.