Review 573 : Primal Fear – I Will Be Gone

Primal Fear approche des 25 ans de carrière avec un EP.

Créé en 1997 par Ralf Scheepers (chant, ex-Gamma Ray), Mat Sinner (basse/choeurs, Sinner, Kiske / Somerville) et Tom Naumann (guitare, Sinner) en Allemagne, le groupe souffre de quelques changements de line-up au cours de sa carrière. Magnus Karlsson (guitare, Heart Healer, Kiske / Somerville, ex-Last Tribe…), Alex Beyrodt (guitare, Silent Force, ex-Sinner) et Michael Ehré (batterie, Gamma Ray, ex-Firewind, ex-Uli Jon Roth) complètent la formation, qui affiche treize albums au compteur.

Intitulé I Will be Gone, cet EP débute par le titre éponyme, une douce Power ballad en duo avec la chanteuse finlandaise Tarja Turunen (Tarja, ex-Nightwish). Les deux voix se marient à la perfection, offrant plus d’émotion et d’intensité que le titre de base, puis Vote Of No Confidence prend la suite avec une rythmique solide et un cri perçant. Les leads épiques rejoignent le côté martial du titre, alors que le chanteur nous offre cette voix à la fois motivante et fédérative, puis le groupe s’offre une pause avec Rising Fear. Une rapide composition de transition qui laisse les guitares s’exprimer avant Leave Me Alone, un titre dangereusement entraînant. Ce refrain va vous rentrer dans la tête dès la première fois, et ne vous quittera pas, vous faisant remuer la tête avant Second To None, le dernier morceau. Très porté sur les sonorités Old School et ce mélange entre Heavy martial et mélodies entrainantes, il referme parfaitement l’EP.

Bien que court, I Will Be Gone arrive seulement un an après le dernier album, prouvant que Primal Fear est toujours en pleine forme  et que l’inspiration ne se tarit jamais.

80/100

English version?

One thought on “Review 573 : Primal Fear – I Will Be Gone

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.