Review 498 : The Generals – To Hell

The Generals revient à la charge.

Créé en 2002 en Suède, le line-up du groupe n’a pas changé ! Hednar (basse/chant), Rickard Fäldt (guitare, Haddock), Dick (guitare) et Martin « Metal » Svensson (batterie, Invasion) sont prêts pour To Hell, leur troisième album.

Leur Death’n’Roll a été infusé avec de l’énergie pure, et c’est Faith in Fire, un single dévoilé il y a déjà un an et demi, qui va nous le prouver. Les riffs sont solides et ont ce petit côté accrocheur qui fait la force du groupe, avec un refrain entêtant. Même constat pour la lourde To Hell, une composition créée pour briser des nuques et faire remuer des foules, tout comme Evolution of the Flesh. Quelques leads entraînants et quelques choeurs sortent de cette rythmique épaisse, avec des influences Death Mélodique Old School. Thrill Kill en est un excellent exemple, et on sent clairement ce son à la suédoise gras et efficace. Les harmoniques pleuvent, et le groupe est loin de ralentir, tout comme sur Locate Decapitate Incinerate. Les riffs sont rapides et directs, ajoutant à ce mélange brut une touche de violence supplémentaire.
No Atonment joue également la carte du refrain fédérateur pour ajouter à ses riffs qui piochent dans le Thrash une dose d’énergie, et même si le break fait ralentir le tout, on garde cette volonté de bouger. Deadlock prend la suite, et la recette ne change pas : grosse rythmique, leads perçants et entraînants ainsi que quelques choeurs, tout comme sur la courte Demonical Trait. On sent même une pointe guillerette dans les leads de la composition, donnant une saveur originale à ce mélange gras et rapide, alors que ceux de Bombardment sont plutôt entêtants. Le titre est également court, ne laissant au groupe d’autre choix que placer des riffs rapides. Undying Death, le dernier morceau, place des tonalités plus sombres et inquiétantes dans ce mélange de riffs efficaces et fédérateurs, diversifiant encore un peu plus leur son.

La recette de The Generals est simple et efficace. To Hell est un album bourré de riffs Death’n’Roll groovy et de refrains fédérateurs pour emporter avec eux la foule en un rien de temps. Que ce soit dans votre salon ou en plein milieu d’une fosse hurlante, vous allez headbanguer !

85/100

English version?

One thought on “Review 498 : The Generals – To Hell

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.