Review 153 : World End Man – Use My Knife

world end man - logo

L’année 2018 est terminée, mais le pays du soleil levant a toujours quelques petits bijoux à nous offrir, comme le premier album de World End Man.

Créé en 2014 par Yoichi Kohara (basse) et Shigeki « Umebo » Nakazato (batterie), ils sont rejoints par Kiyo “No-kon” Nishihara (chant, ex-Eardrum, ex-Stages Of Decomposition, ex-Kyojin Daigyakusatsu) et Yosuke Nakamiya (guitare, ex-Eardrum) l’année suivante. Le groupe sort son premier EP la même année, mais Yosuke quitte le groupe. Il faudra attendre 2017 pour que Kosuke Hashida (guitare, Nihilist Workshop, The Cauterized) et Naoto Inui (guitare) ne le remplacent. Le deuxième EP sort alors, et c’est peu après le départ de Kosuke en 2018 que les japonais ne sortent Use My Knife, leur premier album, à la suite d’une tournée européenne. Vous avez besoin de violence ? Ils vont vous en donner.

world end man - use my knife

Disons au revoir à la douceur avec Use My Knife, un morceau rapide et très axé Brutal/Slam Death dès les premières secondes, avec un blast furieux et des riffs lourds à souhaits. Tout aussi puissant, le chant s’adapte à la rythmique en conservant cet aspect caverneux, et il ne m’a pas fallu trente secondes pour headbanguer avec mon casque sur les oreilles. Après quelques breaks, on passe à Silence The Neighbor, avec un clip gore à souhait que seuls les plus courageux visionneront jusqu’à la fin. Les riffs alternent entre vitesse, technicité et groove, alors que le chant passe du growl au pig squeal sans aucune difficulté. Cold Injection prend la suite, avec des racines Punk qui se font ressentir sous des riffs dansants et une violence gratuite pendant que le groupe distribue des mandales à tour de bras. Les japonais tempèrent quelque peu avec le sample introductif de Colombian Necktie, mais bien vite les riffs survoltés et bourrés d’harmoniques tueuses refont surface, et envoient tout valser grâce à un blast beat démentiel.
Aucune pause ne sera admise avec le début d’Orifice Defilement, et on sent que le combo a soif de destruction avec ces riffs explosifs. Alors que l’on croit la tempête calmée, elle repart aussitôt plus intensément. Si vous n’avez pas encore commencé à taper du pied ou headbangué, attendez Feed The Negative, un morceau déjà présent sur le deuxième EP du combo. Bien plus rapide que les titres précédents, ce morceau inclut également des harmoniques dissonantes, une partie un peu plus groove et une guitare lead perçante, alors que des bases plus Old School et même une batterie influencée par le Hardcore se font entendre pour Blackest End, morceau issu du premier EP de la formation. Beaucoup plus d’harmoniques, de la fureur et un son assez différent du reste de l’album, qui montre l’évolution du groupe. Dernier titre, King Dissection avait déjà été révélé en 2017 et est un titre qui s’axe également sur des bases Old School, mais avec cet excellent mix et cette lourdeur moderne que les japonais exploitent tout au long de l’album.

Désireux de montrer leur motivation au monde entier, World End Man signe avec Use My Knife un excellent premier album qui devrait se répandre comme une traînée de poudre. Mêlant avec ingéniosité des influences complémentaires pour créer leur propre son, le groupe est réellement prometteur. Malgré cela, on en veut plus ! Concernant le live, foncez-y les yeux fermés, c’est tout bonnement dément !


English Version?

Publicités

Une réponse sur « Review 153 : World End Man – Use My Knife »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.