Review 167 : Whispers in the Maze – Threads Unbind

Tout droit venus du Canada, Whispers in the Maze nous offre une leçon de Death Metal Mélodique avec Threads Unbind, leur premier EP.

Créé en 2016, le groupe se forme autour de Ben Bertrand (bassiste/choriste, puis actuellement bassiste/chanteur, Messora) et Emine Topcu (guitariste/choriste, puis actuellement guitariste/chanteuse, ex-Lethal Halo, ex-Doomsday Machine), qui recrutent finalement Mike Berrigan (batterie, Dead Culture Society) et Vitto Ortori (guitare, ex-Fumigation). Et c’est accompagnés de leur ancien chanteur Marc Alain Bonenfant qu’ils enregistrent Threads Unbid, avec l’aide de Zach Dean (paroles, premier chanteur). Préparez-vous.

On débute avec I Can Show You Everything, un morceau dont l’intro n’annonce que du bon. Les harmoniques sont tranchantes tout en laissant place à la rythmique, et le chant est puissant. Le morceau devient plus technique et introduit des choeurs en chant clair, ce qui crée un contraste avec la rythmique. Deuxième titre, Bleeding Pain, contient tout ce qu’il faut pour faire un titre de Death Mélodique prenant: une batterie imposante, une rythmique lourde agrémentée d’harmoniques perçantes, et un chant torturé, parfois aidé de choeurs. Le groupe est capable de développer des passages martiaux, comme des moments atmosphériques, et c’est ce qui fait leur force.
Rewoven prouve que la qualité des premiers morceaux n’était pas due au hasard. Les harmoniques se mêlent parfaitement à une rythmique qui met le son de la basse en avant, tout en prenant appui sur un hurlement viscéral soutenu par des choeurs puissants. Le titre est groovy, entraînant, et il est facile de rentrer dans l’univers des canadiens. Mais il est déjà l’heure du quatrième et dernier morceau. Intitulé Climbing the Abyss, son introduction met en avant la basse, pour un rendu aérien, et qui donne une vraie valeur ajoutée au son. Le reste du titre reste dans la veine des précédents, avec un son poignant et à nouveau des choeurs qui s’invitent sur un refrain plus doux. Mais le groupe repart rapidement sur une rythmique martiale, et c’est après un break plus calme qu’ils clôturent cet EP.

 

Après un premier titre passé inaperçu, Whispers in the Maze prouvent qu’ils sont déterminés à se faire un nom sur la scène Death Mélodique. Bien que court, Threads Unbind est une démonstration de force très prometteuse. L’album est attendu avec impatience !

 

English version?

Publicités

One thought on “Review 167 : Whispers in the Maze – Threads Unbind

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.