Review 248 : Riket – Ofärder

Besoin d’une dose de Death à la suédoise ? Riket est là pour vous.

Créé en 2016 par Tinitus (guitare/basse, Netherbird) et Nephente (chant, Netherbird, ex-Sodomisery), le groupe nous offre Ofärder (“événements malheureux” en suédois), son deuxième EP, accompagnés de Jerry Engström (guitare, Wormwood, Withershin), Love Stark (batterie, Mephorash, ex-Netherbirds, ex-Withershin) et Stefan Schyberg (basse, Pray for Locust).

Trois morceaux composés dans la plus pure tradition du Death Metal Suédois, avec cette froideur et cette mélodicité, mais également cette hargne et ce son tranchant. Les hurlements sont également en suédois, ce qui participe également à cet aspect brut des titres. On débute avec Dödsdansen i Månskensnatten et son introduction acoustique qui laisse rapidement place à un Death Metal rapide et sans pitié. Entre leads perçants, blast et rythmique lourde, le groupe frappe fort. Même constat pour Livsgnistor för Dödens Fyrbåk, un morceau qui joue sur sa rythmique truffée d’harmoniques glaciales qui donnent une saveur particulière au morceau, tout en passant par des sonorités atmosphériques, mais également très martiales. Enfin, Mot Polen (“Vers le Pole” en suédois, parlant de l’expédition polaire de 1897 de S. A. Andrée) est évidemment axé sur des sonorités martiales mais également mélancoliques et cet aspect froid. On le retrouve à la fois dans la rythmique, mais aussi dans les hurlements du vocaliste, qui nous captive du début à la fin.

Riket délivre une fois de plus une production exceptionnelle, prenante et intense. Ofärder est un EP très court, mais qui fait honneur au Death Metal suédois avec ces trois titres aussi différents et violents qu’une lutte entre deux entités humaines.

80/100

English version?

One thought on “Review 248 : Riket – Ofärder

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.