Review 425 : Bhleg – Ödhin

Le son hivernal de Bhleg frappe à nouveau.

Créé en 2013 par L. (chant, ex-Ljuset) et S. (tous instruments, ex-Ljuset), le duo nous offre Ödhin, leur troisième album, pour ce début d’année. 

Au long de ces six titres, le duo parvient à nous offrir une base Black Metal glaciale, mais également des éléments Folk/Pagan sombres, nous faisant participer à ce rituel chamanique avec eux. Quelques murmures, des claviers ambiants, des chants païens, et des passages au son clair rencontrent la froideur d’un Black Metal aux riffs tranchants, à la voix rocailleuse et au blast solide. On retrouve ce contraste sur Vyss, l’envoutant premier morceau, mais également sur Alyr III, dont le break planant nous laisse respirer un moment avant de reprendre. Gyllene gal et ses claviers nous laissent à nouveau profiter d’une atmosphère douce avant de repartir sur la martiale Slukad sol et sa corne de brume. Les riffs sont bruts mais planants, et l’ajout d’éléments Folk ne fait qu’accentuer cette sensation de communion, en particulier grâce à cette voix claire. La base Black Metal se fait plus agressive sur Ödet, avec des leads perçants, mais le mélange s’apaise à nouveau, nous emporte puis laisse place à Drömmen om vårdträdet, le dernier titre. La composition fait appel à une douce mélodie afin de refermer l’album tout en restant dans les tonalités froides des influences Pagan. 

Le paysage sonore de Bhleg nous permet de nous projeter avec le duo au cœur de l’hiver. Ödhin plaira aux amateurs d’un Black Metal glacial comme à ceux qui aiment ce son Pagan/Folk brut et prenant.

80/100

English version?

One thought on “Review 425 : Bhleg – Ödhin

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.