Review 704 : Cathexis – Untethered Abyss

Cathexis sort son troisième album pour fêter ses dix ans.

Créé en 2011 aux Etats Unis, le groupe est composé de Ian Bishop (chant, Scattered Remains), Chris Hillam (guitare), Felix Garza III (batterie, Ballgag), Oscar Martinez (basse) et Sam Kang (guitare) pour la sortie d’Untethered Abyss chez Willowtip Records.

Aidés par Colin Marston (Behold the Arctopus, Gorguts, Krallice…) pour le mastering et de Rodrigo Pereira Salvatierra (Incarceration, Leviathan, Swampbeast…) pour cet artwork infernal, le groupe nous propose huit titres d’un Death Metal Technique aux sonorités chaotiques et dissonantes. On débute avec Horizonless Realm of Mechanical Retribution, un titre imposant dès les premières secondes qui joue sur une complexité grasse et maîtrisée ainsi qu’une violence étouffante à tous niveaux. Given to the Colony continue dans cet univers aux riffs rapides et cinglants qui dévoilent des tonalités sombres, puis Harrowing Manifestation propose une rythmique entrainante et assez groovy bien qu’inquiétante. Les leads proposent des tonalités aériennes alors que Red Hook joue avec la dissonance pour faire pleuvoir des harmoniques dérangeantes. Library of Babel revient sur ces tonalités imposantes et mystérieuses accentuées par la lenteur, mais Mortuus in Perpetuum renoue avec cette rapidité agressive que le groupe cultive. Isolated Malevolence reste dans la noirceur et l’oppression permanente, que ce soit sur des parties incisives ou des riffs lents, puis l’album se referme après Reanimated Kin, une composition qui reste dans cet imbroglio de puissance et de technicité dissonante.

Avec Untethered Abyss, Cathexis fête dignement ses dix ans d’existence. Les musiciens sont tous très doués, et ils arrivent facilement à créer une tornade dissonante tout en proposant des riffs cohérents et violents.

80/100

English version?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.