Review 266 : Natal Cleft – Particle of Hate

Retour de Natal Cleft grâce à Particle of Hate, leur nouvel EP.

Créé en 2005 aux Philippines, le groupe a évolué depuis ses débuts, alors que les membres étaient encore pris par leurs études. Mais aujourd’hui, Zeekevil (chant), Atan (guitare), Rex (basse) et Den2 (batterie) sont plus déterminés que jamais à défendre leur musique.

Le groupe reste fidèle à sa base de Death Metal Technique/Progressif et nous propose quatre titres aussi intéressants que riches. Le mot d’ordre est évidemment l’agressivité, que l’on retrouve directement sur Asbestos Flagon, mais aussi la dissonance perverse et tranchante comme pour Ricin. Hurlements se mêlent à des harmoniques aussi précises que folles, et le titre qui incarne le mieux cette violence pure est Deceit. Déjà présent sur le premier EP de la formation, il bénéficie d’une cure de jeunesse pour nous offrir sa rage. The Courtezan, le dernier morceau, conserve cette part de folie créatrice, mais dévoile également un côté plus mélodique à ce Death Metal malsain.

Avec Particle of Hate, Natal Cleft prouve que les années n’ont pas affaibli leur rage, apportant violence, sonorités malfaisantes et riffs tranchants. Le groupe est à mon avis loin de l’exposition qu’il mérite.

English version?

One thought on “Review 266 : Natal Cleft – Particle of Hate

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.