Review 029 : With Heavy Hearts – The Mirror’s Principle

With Heavy hearts - Logo

Tout droit venus de Suède, la relève Metalcore/Death Mélodique a un nom. With Heavy Hearts, formé de Adam Svensson (chant), Emil Gustavsson (guitare), Oscar Fläring (guitare/voix claire), Magnus Källström (basse) et Pontus Lundstedt (batterie) il y a un petit peu plus d’un an.

Leur premier album, The Mirror’s Principle, mélange les bases du Death Mélodique et y ajoute quelques éléments plus modernes pour définir réellement leur style : chant alterné clair et saturé, quelques samplers, riffs lourds à souhaits… On ne ressort pas intact alors soyez prêts !

With Heavy Hearts - The Mirror's Principle

Blind Eye commence tout en simplicité avec un riff efficace et les hurlements d’Adam. Un refrain couplé voix claire/saturée et riffs saccadés des plus efficace viendra compléter ce titre avant Black Soul. Couplé avec des samplers et des riffs un peu plus axés Death Mélodique, ce titre est pourvu d’un magnifique break a la voix claire sur la fin, qui rendra le retour particulièrement accrocheur.
The Mirror’s Principle est un titre qui mettra la batterie en avant sur le refrain, pour bien encadrer la voix d’Adam, qui est particulièrement puissante sur ce passage, alors que Sparks s’ancre sur les samplers pour rythmer le titre qui, même s’il est assez court, est particulièrement énergique et doit être l’un des meilleurs en live. The Weak Shall Inherit The World va réhausser le tempo. Les riffs rappellent les premiers titres du Death Melodique, mais avec un peu de sampler.
Solar Deity, leur dernière lyric video, reprendra exactement leur recette. Des riffs axés Death Melodiques avec une touche de modernité, des samplers habilement utilisés, et un mélange des deux voix. Everything Ends sera plus violente, mais restera fidèle à l’esprit du groupe avant Drifter. Autre bombe mélodique, en partie grâce aux samplers, Drifter abuse du contraste des voix d’Adam et Oscar pour en faire le meilleur titre de l’album. C’est réellement leur atout.
Le dernier titre, Recreation Of A Mind, jouera sur les tonalités acoustiques qui se démarquent de la voix saturée pour en faire le titre le titre le plus original. Une petite surprise de fin de parcours.
Rappelant sans nul doute In Flames, Sonic Syndicate, The Unguided et Soilwork, With Heavy Hearts n’en sont qu’à leurs débuts mais restent très prometteurs ! Si vous ne savez pas quoi faire pendant la prochaine demi-heure, vous vous devez d’écouter leur album.

English Version ?

One thought on “Review 029 : With Heavy Hearts – The Mirror’s Principle

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.