Review 030 : Five Finger Death Punch – War Is The Answer

Five Finger Death Punch - Logo

Depuis 2005 ils retournent les scènes dans le monde entier. Avec leur mélange de sonorités lourdes et puissantes, Five Finger Death Punch n’aime pas les étiquettes, mais se range aisément du coté du Metalcore et du Groove Metal à la Pantera. Quelques petits soucis de line-up, mais le groupe s’est stabilisé depuis 2011 avec l’arrivée de Chris Kael à la basse, pour entourer Ivan Moody (chant), Zoltan Bathory (guitare), Jeremy Spencer (batterie) et Jason Hook (gutare).

En 2009 (Jason Hook vient de prendre son poste et la basse est toujours assurée par Matt Snell qui partira l’année suivante) sort War Is The Answer, leur second album. Surprenant successeur de The Way Of The Fist, il sera sacré disque d’Or aux USA et permettra au groupe de passer par l’Europe pour quelques festivals. Prend ta bière et lance le disque !

Five Finger Death Punch - War Is The Answer

On attaque avec Dying Breed, morceau rapide et énergique mélangeant voix claire, chœurs et voix saturée qu’Ivan à a nouveau travaillée pour un résultat démentiel. On passe bien vite à Hard To See qui sera un peu plus calme, mais très entraînante. Bulletproof reviendra sur la violence brute avec rapidité, et de la double pédale à volonté. No One Gets Left Behind restera sur de la rapidité, mais avec un coté un peu plus mélodique.
Crossing Over commencera avec une guitare non saturée et restera dans l’ensemble assez calme, alors que Burn It Down repartira sur un son lourd, et une basse omniprésente sur tout le long du titre. Far From Home sera la première ballade de cet album, en hommage aux troupes américaines en mission sur le terrain. Falling In Hate coupera court grâce aux cris puissants d’Ivan, sans mettre de coté les parties mélodiques, alors que My Own Hell se focalisera sur les différentes tonalités de la tessiture d’Ivan.
Walk Away commencera avec une partie lead aérienne et gardera l’idée de calme tout au long du morceau. Canto 34 est un titre surprenant, car c’est le premier morceau uniquement instrumental du groupe. Seules les prouesses des quatre musiciens seront exploitées ici. Bad Company, reprise du groupe du même nom et qui deviendra un de leurs classiques est un autre hymne pour les militaires américains envoyés en mission. La dernière chanson, War Is The Answer reviendra sur les tonalités lourder et les cris d’Ivan.
Sur la version limitée deux nouvelles chansons viennent s’ajouter. Succubus est la première et viendra reprendre la recette de Dying Breed, avec un peu plus de sonorités mélodiques, alors qu’Undone jouera sur l’aspect atmosphérique des guitares jusqu’au refrain pour une montée en puissance entraînante.
Désormais sur le haut des affiches de festivals et enchaînant les dates complètes sur tous les continents, Five Finger Death Punch a sorti l’an dernier son sixième album. Ayant eu la chance de pouvoir les voir, je vous assure que les shows sont dantesques. Ce groupe figure d’ailleurs dans mon top 5.

English Version ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.