Review 139 : Vistery – Death Is Dead

Vistery - Logo

Le Death Metal n’a pas de frontières, c’est bien connu, et c’est aujourd’hui sur Vistery, un  groupe Biélorusse que nous allons nous pencher.

Créé en 2011 en tant que projet solo d’Alexey “Wicked” Kizillo (guitare, ex-Evil Unleashed), l’homme sort un premier album grâce à l’aide de quelques amis, puis décide finalement de faire évoluer son projet en groupe en recrutant des musiciens. Alexey recrute donc un premier line-up pour le deuxième album (sorti en 2012) dont seul Ivan “Paranoid” Smirnov (chant) n’est resté. Le reste du groupe est composé de Sergiy “Def” (batterie) et Alexander “Soulless” Volvachev (basse). Ensemble, ils composent Death Is Dead, et comptent bien s’imposer sur la scène internationale. Le guitariste Kirill Vladimirov complète le line-up, et c’est à cinq que les musiciens vont vous en mettre plein les oreilles.

Vistery - Death Is Dead

L’album débute par Winds Of Devastation, un titre qui met très clairement la basse en valeur avec une introduction qui démontre déjà la technicité des musiciens. La rythmique s’apaise et Paranoid commence à hurler. Son timbre particulier lui permet de pousser de puissants hurlements pendant que les autres membres du groupe nous emmènent lentement sur Tormentor. Mêlant habilement rythmique dévastatrice, slapping de basse et harmoniques technique, le groupe apporte sa touche personnelle à un Death Metal puissant. Rotting Earth met encore une fois la basse à l’honneur dans des riffs aussi martiaux que réfléchis, et on sent que les années qui séparent les deux derniers albums ont été très productives. Les biélorusses continuent avec Picnic Party et sa rythmique intransigeante qui écrase littéralement tout sur son passage. Plus rapide que les titres précédents, mais tout aussi intéressante, cette chanson change assez régulièrement de rythme pour ajouter une couche de violence à chaque fois.
Retour sur un aspect un peu plus mélodique de Vistery avec Omniphobic et ses harmoniques hurlantes, soutenues par une basse qui suit à la perfection chaque mouvement de la guitare tout en assurant un son lourd. Les amateurs de Death Metal Old School peuvent être désorientés par une batterie un peu plus Thrash, mais les riffs ne mentent pas. On continue avec Swamp et sa rythmique syncopée qui accélère parfois d’un seul coup et qui ne laisse aucun autre choix que de headbanguer en rythme avec cette rythmique martiale. Le groupe ne nous laisse pas le temps de nous reposer en attaquant à nouveau avec Die From Within, un titre cinglant, mais plutôt rapide et qui semble influencé par un Groove Metal lourd et puissant, mais qui donne également une touche entraînante à ce Death Metal impitoyable.
Dans une approche beaucoup plus Old School, mais également plus ritualistique sur l’introduction, Black Magic nous explose en pleine face, tout en prenant le temps de nous laisser reprendre nos esprits pour éclater à nouveau. Si vous n’en avez pas eu assez, Mortal Fear est exactement dans ce même état d’esprit avec des riffs qui me font penser à un mélange entre Obituary et un Krisiun des premiers albums. La puissance du groupe n’est plus à prouver, mais les musiciens n’hésitent pas à inclure un passage tout aussi démentiel en terme de rapidité que de performance technique. On termine sur un aspect plus orienté Brutal Death avec Butchery et ses riffs galopants qui prouvent la diversité du groupe en matière de composition, mais également avec le titre éponyme, Death Is Dead, qui vient ajouter au Death Old School une touche de rapidité avec des harmoniques criardes.


Bien qu’ils soient presque inconnus, les musiciens de Vistery sont loin d’être des amateurs. Capables de mêler puissance brute, riffs Old School sanglants et influences diverses, le groupe est réellement prometteur, et je pense que Death Is Dead leur apportera la notoriété suffisante pour grossir le plus rapidement possible. A conseiller aux fans de Bolt Thrower comme aux adeptes de Morbid Angel.

English Version?

Publicités

Une réponse sur « Review 139 : Vistery – Death Is Dead »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.