Interview : Dawn of Ashes

Pour la sortie de The Antinomian, Kristof Bathory, le maître à penser de Dawn of Ashes, a répondu à quelques unes de mes questions.

English Version?

Tout d’abord, merci de ton temps. Pourrais vous présenter le groupe et toi pour quelqu’un qui n’aurait jamais entendu parler de Dawn of Ashes auparavant ?
Kristof Bathory (chant) : Mon nom est Kristof Bathory. Je suis le principal compositeur et frontman aux commandes du groupe de Metal Industriel Dawn of Ashes.

Que signifie le nom Dawn of Ashes pour toi ? Quel est le lien avec ta musique ?
Kristof Bathory : A l’origine Dawn of Ashes devait représenter le début de la fin d’un point de vue apocalyptique. Puis le temps a fait son oeuvre, le nom a évolué en quelque chose avec une signification plus forte. Le nom représente à présent le cycle du phénix. La vie, la mort, et la renaissance en tant qu’entité plus puissante. L’évolution de Dawn of Ashes brille dans chaque album et cela se ressent dans la musique au fil des années.

Pendant que l’on parle de musique, le groupe a débuté en tant qu’un projet musical axé Industrial/Aggrotech, puis a évolué en tant que groupe complet, a changé d’orientation pour un Black Mélodique/Metal Industriel, puis a renoué avec des éléments Electro pour finalement devenir ce que vous jouez actuellement. Comment as tu géré le mélange des influences entre elles ?
Kristof Bathory : J’ai toujours été attiré par tous ces styles de musique agressive et à la base je souhaitais que Dawn of Ashes démarre en tant que groupe de Metal mais j’appréciais énormément l’Industriel. Plus tard, après les deux premiers albums, j’étais fatigué de faire du pur Dark Electro, peu importe comment tu veux l’appeler, et j’ai pris la décision de partir véritablement dans le Metal, ce qui n’était pas la meilleure idée mais le groupe en est sorti grandi. En y réfléchissant après coup, c’était une mauvaise idée d’abandonner le côté Industriel de Dawn of Ashes. J’ai décidé de le faire revenir. A présent, j’ai l’impression que nous avons un excellent style qui mélange Industrial et Metal de manière unique.

Même si Bahemoth fait partie du groupe depuis 2005, tu en es le créateur. Quel est le processus de composition de Dawn of Ashes ? Est-ce que tu ressens une évolution au cours du temps ?
Kristof Bathory : J’ai toujours été le principal compositeur et force élément moteur derrière Dawn of Ashes. Il est mon enfant démoniaque, j’ai été et je suis toujours réellement chanceux d’avoir Bahemoth à mes côtés. Il m’a toujours soutenu dans chaque décision que j’ai pris, et les a également vécues. Je pense que l’évolution s’est passée dans mon propre esprit, puisque j’ai également beaucoup évolué moi-même, et le rayonnement se ressent dans la musique. Au niveau des paroles et de la musique.

Votre nouvel album The Antinomian va bientôt sortir, comment est-ce que tu te sens à ce niveau là ? Est-ce que tu as réussi à faire tout ce que tu souhaitais pour cet album ? Est-ce que tu as déjà eu des retours ?
Kristof Bathory : Je peux fièrement dire que c’est mon meilleur travail à ce jour et j’en suis vraiment fier. Cet album représente la manière dont Dawn of Ashes doit sonner. J’ai tout géré au niveau du processus de création pour être certain que chaque détail soit comme je souhaitais qu’il soit. Heureusement, j’ai eu une aide extérieure avec le matériel et autres pour avoir ce son spécifique. Les retours sont pour le moment tous positifs.

Quand j’ai écouté l’album, j’ai ressenti évidemment beaucoup d’éléments Industrial, mais également des parties sombres, dérangeants et oppressants, y a-t-il un message dans cet album que tu veux que le monde compresse ou ressente ?
Kristof Bathory : L’ensemble de l’album est un message puissant et imposant. Il représente mes yeux et comment je perçois la société, comment je vois le développement de ma propre évolution. Il représente la chute et la corruption de l’humanité, et comment l’antinomiste se bat pour devenir un meneur, et pas un suiveur.

Vous avez terminé votre collaboration avec Metropolis Records pour signer avec Artoffact Records pour cette sortie, comment cela s’est il passé ? Comment est la collaboration avec votre label actuel ?
Kristof Bathory : Je n’ai pas besoin d’entrer dans les détails. Artoffact nous convient parfaitement jusqu’ici.

Concernant les performances live, vous avez évidemment joué aux Etats-Unis, votre pays d’origine, mais aussi une fois en Allemagne au Dark Munich Festival. Voulez-vous jouer en Europe à nouveau ?
Kristof Bathory : Bien sûr. Nous aimons jouer en Europe.

Quels groupes considères tu comme tes influences ?
Kristof Bathory : Nine Inch Nails, Ministry, Dimmu Borgir, Fear Factory, Hatebreed, Cradle of Filth, Skinny Puppy.

Est-ce que tu as en tête un souvenir spécial dont tu voudrais nous faire part ?
Kristof Bathory : Je pense que chaque grand festival avec une fosse de milliers de personnes qui chantent sont les meilleurs moments.

Quel est le premier morceau de Metal que tu aies écouté ? Et celui qui t’a donné envie de créer un groupe et de jouer sur scène ?
Kristof Bathory : More Human Than Human de White Zombie.

Pensais tu que ton aventure musicale deviendrait une carrière professionnelle et durerait autant ?
Kristof Bathory : Mon objectif a toujours été de faire carrière en tant que musicien.

Est-ce que tu as déjà reçu d’importantes preuves de dévouement de la part de tes fans avant ou après un concert ?
Kristof Bathory : Très souvent.

Imagine que tu peux partir en tournée à travers le monde avec trois autres groupes, et Dawn of Ashes qui ouvre la tournée, qui choisirais tu ?
Kristof Bathory: Nine Inch Nails, Fear Factory, Gary Numan.

Une fois encore merci d’avoir pris de ton temps, j’ai été honoré d’avoir l’opportunité de t’écrire ces questions. Y a-t-il un dernier message que tu voudrais nous dire afin de conclure l’interview ?
Kristof Bathory: Merci à tous pour votre soutien et restez forts face à ces moments difficiles.

One thought on “Interview : Dawn of Ashes

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.