Review 291 : Chaos Over Cosmos – The Ultimate Multiverse

L’espace est infini, et la créativité de Chaos Over Cosmos semble l’être également.

Créé en 2015 par le polonais Rafal Bowman (guitare/synthétiseurs/composition), le projet se concrétise avec le chant de Javier Calderon en 2018 avec la sortie d’un premier album. En 2019, Joshua Ratcliff (ReSurgence) prend le poste de vocaliste, et c’est The Ultimate Multiverse qui sort cette année.

Entre science-fiction, Progressive Death Metal, univers du jeu vidéo et Power Metal, le groupe nous offre six titres supplémentaires. Six morceaux qui nous permettent de nous évader en compagnie de la virtuosité du musicien, qui multiplie les harmoniques sur une rythmique à la fois moderne et efficace, pendant que le vocaliste nous offre des hurlements perçants, qui sont parfois doublés d’un chant clair envoûtant. Si Cascading Darkness nous permet un premier contact avec des riffs entraînants qui piochent à la fois dans la technicité et les sonorités planantes, One Hundred joue sur des passages doux pour nous offrir une rythmique plus énervée par moments. La rage est également présente pour Worlds Apart, un morceau aux passages leads hypnotiques et aux parties vocales aussi différentes qu’intéressantes. Entre vitesse et maîtrise, Consumed et ses influences cybernétiques est un titre très prenant, qui mêle à la fois une démonstration de force de la part du compositeur, mais également une capacité à rendre la technicité pure intéressante. We Will Not Fall prend la suite, et on découvre une facette plus sombre et plus froide de la musique du groupe. Cependant, la splendeur ne décroît pas, et le break le prouve. Dernier morceau, Asimov est un morceau instrumental que les amateurs du projet connaissent déjà, et qui laissera rêveur les initiés et les néophytes.

Bien qu’axé sur une grande technicité, Chaos Over Cosmos propose un son profond. La diversité de The Ultimate Multiverse permet à la fois d’entrer dans l’univers du groupe, mais également d’admirer les prouesses techniques des musiciens.

80/100

English version?

One thought on “Review 291 : Chaos Over Cosmos – The Ultimate Multiverse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.