Review 547 : Solbrud – Levende I Bronshoj Vandtarn

Solbrud propose son premier album live, Levende I Brønshøj Vandtårn.

Après trois excellents albums, un EP et une démo, le groupe danois créé en 2009 sous le nom de Gargoyle décide de tenter une expérience. Adrian Utzon Dietz (guitare), Troels Pedersen (batterie), Tobias Pedersen (basse) et Ole Pedersen Luk (guitare/chant, Afsky, Heltekvad) enregistrent un live dans le Brønshøj Water Tower, un château d’eau.

Même si le groupe est connu pour jouer dans des lieux étranges et insolites, la localisation de celui-ci peut faire sourire. Mais Solbrud est également connu pour son sens du détail, de la mélodie et du spectacle, et les musiciens se sont entourés d’une équipe de techniciens pour assurer un concert exceptionnel sur deux concerts dates sold-out. En plus d’une lumière préparée pour l’occasion, certains titres ont été réarrangés pour profiter de la hauteur de l’édifice, afin d’offrir un son à la hauteur de l’événement.
Les titres, vous les connaissez déjà, puisqu’ils sont présents sur les trois albums studio de la formation, mais le passage au live est toujours un défi. Le groupe a donc naturellement choisi Marcus Ferreira Larsen (Demon Head) pour le mix, ainsi que le légendaire Flemming Rasmussen (Metallica, Morbid Angel, Rainbow) et son Sweet Silence Studios pour le mastering. Si les morceaux sont impressionnants de base, comme Øde Lagt, l’ambiance que le groupe a choisie leur donne une dimension fantomatique et onirique. On notera par exemple la résonance de Skygge et les coupures de Menneske, mais également la violence de Sortedøden, qui sonne comme l’arrivée de l’apocalypse sur Terre entre ces hurlements viscéraux et cette rythmique majestueuse. L’écrasante Klippemennesket propose également une langueur impressionante, alors que Bortgang nous place face à nos démons avec cette rythmique lente et assommante, agrémentée de cris. Sjæleskrig, le nouveau morceau du groupe, nous propose un mélange sombre et mélancolique qui est encore une fois sublimé par la performance live, tout comme Besat af Mørke, une composition effrénée et prenante issue de leur dernier album.

Un concert est toujours une expérience, et Solbrud nous le prouve. Levende I Brønshøj Vandtårn est un concert incroyable et unique en son genre, que le quatuor a choisi d’immortaliser, exprimant à la fois leur grandeur et leur puissance.

95/100

English version?

One thought on “Review 547 : Solbrud – Levende I Bronshoj Vandtarn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.