Review 632 : Jordfäst – Hädanefter

Premier album pour Jordfäst.

Créé très récemment en Suède, le groupe se forme autour d’Olof (chant), Elis (guitare/basse/claviers/choeurs) et Jens (batterie). Le trio signe chez Nordvis pour Hädanefter, son premier album.

L’album est composé de deux titres, forgés dans un Black Metal OId School à l’ambiance glaciale mais prenante, qui puise son inspiration dans les sources les plus impies. On débute avec Buren av loppor, un premier contact qui se fait avec une atmosphère sombre et étrangement entrainante. Quelques influences assez Rock, mais toujours cette froideur et ces hurlements malsains, qui surmontent une rythmique dissonante et majestueuse. Le groupe développe son style en puisant dans des sons aériens et bruts, ce qui donne un mélange assez abrasif et prenant, puis Hädanförd, le titre éponyme, renoue avec cette dissonance malsaine, mais également ce pattern entraînant. Une sorte de quiétude s’installe, surmontée de hurlements rauques et de mélodies sombres, puis le groupe accélère, nous offrant à la fois froideur et parties majestueuses ancrées dans la violence, avant de se terminer sur une rythmique aux chœurs mystiques.

Bien que très jeune, Jordfäst est un groupe au son mature. Hädanefter puise dans divers sources connues et efficaces pour proposer un mélange assez unique et prenant, pour proposer une entrée en grande pompe dans le paysage Black Metal.

85/100

English version?

One thought on “Review 632 : Jordfäst – Hädanefter

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.