Review 684 : Birdflesh – All The Miseries

Birdflesh est toujours aussi fou, et leur nouvel EP vient le confirmer.

Créé en 1992 en Suède par Smattro Ansjovis (batterie/chant, General Surgery, ex-Entrails, ex-Dethronement), le line-up est complété par Willy Whiplash (basse/chant, Legio Occulta, Skogen) et Count Crocodelis (guitare/chant, ex-The Arson Project). Après cinq albums, le groupe sort All The Miseries.

L’EP est séparé en deux parties. La première contient treize nouveaux titres enregistrés en studio, alors que la deuxième est un live de onze morceaux enregistrés lors d’un concert en Belgique avec Rectal Smegma et Cattle Decapitation. Prêts ? Tant pis.

Je ne sais pas ce que vous attendez de cette première partie, mais laissez-moi vous dire que la folie et la violence seront de la partie. Birdflesh joue du Grindcore, et on le sent autant dans leurs riffs effrénés que dans la durée de leurs titres au haut potentiel comique et agressif. Si la violence pure est présente sur Gore Ensemble ou High on Carnage, on entend une voix claire sur Radioactive Madness alors que les patterns Grind/Hardcore nous présentent une énergie sauvage. Le groupe n’a pas peur d’expérimenter, et ça se sent avec les quinze secondes de joie de vivre de Spinebreaker ou la flûte de Sayonara Sensei mais également avec quelques samples pour nous laisser respirer entre deux vagues de violence.
On passe au live ! Nous avons donc onze titres que le groupe a joués au Masters of Grind 2019 en Belgique, et qui comptent parmi les indispensables de la formation,, entre violence pure, patterns entrainants et noms improbables, entrecoupés d’interventions comiques. Countless Mayhem, Alive Autopsy, Victim of the Cat ou encore la douce Coffin Fucker sont de la partie, et vous allez regretter de ne pas avoir été présents lors de la soirée !

Birdflesh fait partie des légendes de la scène Grindcore. All The Miseries nous explique sans aucune forme de douceur pourquoi : le groupe sait allier rire et violence, énergie et dérision, mais surtout efficacité et riffs solides.

80/100

English version?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.