Review 716 : Born of Osiris – Angel or Alien

Born of Osiris est prêt à rayonner.

Créé en 2003 aux Etats-Unis, le groupe passera par plusieurs noms avant d’adopter l’actuel, et de commencer son ascension. Cameron Losch (batterie), Ronnie Canizaro (chant), Joe Buras (claviers/chant), Lee McKinney (guitare) et Nick Rossi (guitare/basse) ont choisi 2021 pour la sortie de Angel or Alien, leur sixième album, chez Sumerian Records.

Quatorze titres, quatorze possibilités d’explorer l’univers planant et violent du groupe. On commence avec Poster Child, un titre assez brut mais entraînant qui propose des passages plus accessibles, puis c’est la groovy et technique White Nile qui prend la suite. Dissonance, ambiance oppressante, et finalement ambiance orientale, puis Angel or Alien vient apporter modernité et tonalités planantes. Waves renoue avec l’agressivité que le groupe sait déployer sans enlever les parties planantes et accessibles, puis Oathbreaker vient proposer quelques parties plus techniques. Threat Of Your Presence renoue avec les sonorités brutes et lourdes agrémentées de ces parties plus aériennes et entêtantes, mais le titre s’assombrira alors que Love Story propose des parties entêtantes, mêlées à passages Electro, puis Crossfaith dévoile une lourdeur attribuée à ces riffs saccadés aux accents intrigants. Le groupe revient dans cette technicité rapide avec Echobreather, un titre intense qui sait placer des parties plus aériennes, alors que Lost Souls se montre rapidement oppressante, tout en ajoutant des leads mystiques. L’album continue avec In For The Kill, un titre très lourd à la rythmique sauvage, mais aussi avec You Are The Narrative, un morceau aussi lourd que complexe et mystique. L’album arrive à sa fin avec Truth and Denial, une composition axée sur les influences Old School du groupe qui place tout de même ces parties modernes, puis Shadowmourne, le dernier morceau, frappe avec des riffs plus doux et accessibles qui sont parfois remplacés par des sonorités saccadées et agressives avant un final au saxophone.

L’univers de Born Of Osiris est fait de lourdeur et de douceur. Angel or Alien est habité par cette dualité viscérale, mais il est possible que le groupe crée un contraste beaucoup trop important entre les deux, brisant ainsi le rythme.

60/100

English version?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.