Review 723 : Vrykolakas – And Vrykolakas Brings Chaos & Destruction

Vrykolakas est prêt pour le combat.

Créé en 1991 à Singapour, le groupe sort une démo, puis s’endort en 1993, jusqu’à 1999. En 2021, Andi (chant, Chaos Regal), Khairil (guitare, Soul Devour) et Edi (batterie) sortent And Vrykolakas Brings Chaos & Destruction, leur troisième album.

Si le groupe jouait à la base un Death Metal aux influences Black, ces racines se sont progressivement transformées en un Brutal Death très Old School. On le sent à la fois dans le mix gras et dans les patterns des titres, à commencer par Silkhannas Falls From Grace, un morceau accrocheur et violent. Les harmoniques sont plutôt incisives, alors que ces hurlements lourds restent dans une ambiance agressive, qui se confirme avec Kaf-Fa-Ra, le titre suivant. Rapidité, son massif et rythmique épaisse sont au rendez-vous pour créer des riffs qui sentent les années 90 et le sang, puis Yajuj Majuj Versus The World vient nous apporter une dose d’énergie brute combinée à ce son Old School brutal. Une fois de plus, les leads complexes ne sont pas en reste, tout comme sur la rapide The Dajjal Brings Chaos, un titre entêtant qui provoquera une tornade de violence avant de s’apaiser lentement. Mais l’accalmie est de courte durée, puisque la rage refait rapidement surface, tout comme sur The Storms And The Shadows, une composition qui allie une fois de plus des riffs accrocheurs, lourdeur et quelques leads bien sentis. Le titre est solide, mais il laisse place à The Jasad On The Throne et son groove lourd naturel. Le morceau reste énergique et solide, puis les musiciens ajoutent des tonalités épiques à Transcending The Quantum Realm Of Barzakh. Quelques accélérations, des pointes de technicité, mais toujours cette oppression et cette violence qui subsistent, doublés par des chœurs hurlés. On termine avec Seven Steps Above Six Feet Under et ses accélérations explosives. Même si la composition propose une base très agressive, le final propose des influences orientales mystiques grâce à un chant très éloigné des hurlements.

Avec And Vrykolakas Brings Chaos & Destruction, Vrykolakas nous offre plusieurs choses. Un Death Metal Old School aux influences Brutal Death très brut, mais également des accents accrocheurs, des riffs efficaces et des parties piochées dans d’autres style. A suivre !

80/100

English version?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.