Review 747 : Necrogod – In Extremis

Necrogod respire le Death Metal.

Créé en 2014 par Rogga Johansson (tous instruments, Paganizer, Ribspreader, Revolting, Stass, Megascavenger, Massacre, Eye of Purgatory…) et Ronald “The Master Butcher” Jimenez (chant, Insepulto, Morbid Stench) entre Suède et Costa Rica, le duo sort un EP en 2015, suivi d’un split avec Morbid Stench en 2017, puis enfin In Extremis, leur premier album, en 2021.

On commence avec la noirceur de Bringers of Blasphemy, un titre extrêmement malsain à la force de frappe impressionnante. La rage de l’instrumentale rencontre des hurlements ténébreux profonds, et le mélange est redoutable, tout comme sur In Mortal Confinement, une composition au groove morbide. Le titre est incroyablement accrocheur, puis les leads viennent créer une ambiance glaciale, alors que le duo mise sur la puissance brute avec The Brutal Path (Straight To Hell). Le titre parle de lui même, alors que certaines influences lancinantes se font entendre sur Remain The Same Again. Plus lent et plus lourd, le titre est définitivement ancré dans le son Old School, puis le tempo accélère à nouveau avec The Obsessive And The Deranged et ses patterns Death/Thrash sanglants mais énergiques. In The Reign Of Gore renoue avec cette oppression cultivée par la noirceur, des leads entêtants et une graisse auditive qui nous agresse en permanence, tout comme sur When Madness Has Taken Control, un titre qui place également des harmoniques stridentes pour créer un contraste avec la rythmique épaisse et puissante. Moribund continue dans cette lignée de violence sanglante permanence, puis l’album prend fin avec Transcend To Persist, une composition plus mélodieuse et ambiante que les autres, entre noirceur et puissance.

Que ce soit la noirceur ou la puissance brute que vous aimez dans le Death Metal, Necrogod sait la manier. In Extremis est un album extrêmement accrocheur qui vous plongera dans ce bain de sang et de graisse pour vous y noyer jusqu’à la dernière seconde. 

90/100

English version?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.